Quelles qualifications sont nécessaires pour qu’un dentiste devienne stomatologue ?

La stomatologie, une branche de la médecine orale, est parfois confondue avec l’odontologie. C’est une spécialisation en médecine orale et en chirurgie de la bouche et des dents. La stomatologie s’occupe non seulement des dents mais aussi de la bouche. Le métier de stomatologue reste relativement ouvert malgré la difficulté du cursus.

Les formations nécessaires pour devenir un stomatologue

La stomatologie s’occupe de la bouche et des dents. De ce fait, pour devenir un stomatologue, après les six premières années du tronc commun, l’orientation vers une spécialisation en chirurgie générale est nécessaire. La chirurgie générale dure cinq ans auxquelles vous ajouterez deux années supplémentaires de sur-spécialisation en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie. A la fin de la formation, le médecin remet un diplôme en stomatologie et en chirurgie maxillo-faciale. Le médecin est donc qualifié en stomatologie par l’ordre des médecins. Au total, vous devez étudier pendant treize ans pour devenir un véritable stomatologue.

Les qualifications nécessaires pour devenir stomatologue

Il est important que le médecin soit d’extrême rigueur, d’une importante capacité de concentration, d’une grande méticulosité. L’adoption de vie saine est primordiale. Certaines opérations chirurgicales peuvent être très lent, de ce fait, le stomatologue doit être en bonne santé mentale et physique afin de maintenir une cadence parfois soutenue et pour affronter une tension nerveuse. Le stomatologue reçoit aussi des patients en consultation. Donc vous devrez être apte à l’écoute et à l’analyse des informations données. Il est donc nécessaire que le médecin faisait preuve d’attention, d’empathie, de politesse, et d’une grande courtoisie. La réquisition des talents de pédagogue sera utile pour expliquer les soins que vous souhaitez prendre ainsi que les conséquences qui seront impliquées.  Plusieurs qualités sont donc requises pour devenir un stomatologue.

Les relations entretenues entre le chirurgien maxillo-facial et stomatologue et autres spécialités

Il y a une collaboration étroite entre le stomatologue, les dentistes et les orthodontistes. Les pathologies alvéolodentaires se reproduisent souvent amenant le chirurgien à collaborer avec les dentistes. Le chirurgien oral et maxillo-facial prend en charge des problèmes non résolu par les dentistes. Pour le maxillaire, le stomatologue collabore avec les orthodontistes. Par exemple, chirurgien maxillo-faciale s’occupera d’ostéotomie. Il existe trois spécialités d’un dentiste dans le troisième cycle long de trois ou quatre ans : orthopédie-dento-faciale, médecine bucco-dentaire chirurgie orale. Un dentiste peut donc devenir un stomatologue après sa spécialisation durant son internat. L’internat sert d’acquérir un diplôme spécialisé en plus du diplôme d’État en matière de chirurgie dentaire.

A partir de quel âge un enfant peut-il aller chez le pédodontiste ?
Comment un dentiste choisit-il une spécialité ?